Catherine Launay : 06 87 14 89 80 | Norbert Granget : 06 85 61 11 64 contact@altercodev.fr

L’importance du questionnaire d’auto-positionnement

Avant de participer à leur première séance Altercodev, Catherine, Sébastien et Clémence ont rempli le questionnaire d’auto-positionnement (disponible ici ) pour évaluer leurs forces sur 28 compétences managériales.

Après un entretien d’une heure avec Catherine ou Norbert, ils s’étaient fixés chacun des objectifs de progression :

  • Mieux savoir « exposer ses limites et ses questionnements », « gérer ses frustrations » et « identifier ses ressources » pour Isabelle ;
  • Mieux savoir « s’exprimer de manière brève et synthétique » et « se mettre au service de son interlocuteur en s’adaptant à ses besoins » pour Clémence
  • Mieux savoir « choisir les mots justes pour s’exprimer », « accepter le comportement des autres dans le groupe » et « donner des signes de reconnaissance » pour Sébastien.

Trois autres participants se joignent au groupe et c’est le thème d’Isabelle qui est choisi pour la séance de codéveloppement professionnel du jour. Le processus suit son cours. Les phases s’enchainent. Un plan d’action est fixé en phase 5.

C’est en phase 6 : « apprentissage », que la méthode Altercodev apporte toute sa plus-value.

En effet, s’appuyant sur la liste des 28 compétences managériales du questionnaire d’auto-positionnement Altercodev, chaque participant.e peut réaliser facilement un bilan de son expérience pendant la séance du jour, ce qu’elle.il a retenu, ce qui a été important. Elle.il peut ainsi effectuer un constat à chaud de ses facilités ou difficultés vécues pendant les échanges.

Naturellement, chacun.e se penche en priorité sur les objectifs qu’elle.il s’était fixés avant la séance.

  • Ainsi, Isabelle estime avoir progressé sur les trois compétences qu’elle avait identifiées en préparation de la séance, durant l’entretien individuel de coaching avec Catherine.
  • Clémence est plus surprise. Finalement, contrairement à ce qu’elle imaginait, elle n’a ressenti aucune difficulté à s’exprimer de manière brève et synthétique et s’est mise facilement au service de la cliente du jour, en s’adaptant à ses besoins. En revanche, cela a produit chez elle un sentiment de frustration qu’elle avait sous-estimé et qu’elle a vraiment eu du mal à canaliser. Et cela n’a pas été simple pour elle de placer quelques signes de reconnaissance pendant la séance !
  • Quant à Sébastien, la séance a confirmé son auto-positionnement. Il a des progrès à effectuer sur les trois compétences qu’il avait identifiées. Plus deux autres ! Cela l’encourage à proposer une situation professionnelle vécue au sujet d’une de ces trois compétences lors de la prochaine séance. Il va y réfléchir d’ici là.

La méthode Altercodev renforce la puissance du processus de codéveloppement professionnel initié par C. Champagne et A. Payette. Elle permet aux participant.es, client.es et consultant.es, de mieux exploiter la phase « apprentissage » du processus, qui en est sa finalité.